L'éclairage représente 15 % du budget électricité d'un ménage en France. Aujourd'hui, avec l'apparition de nouvelles technologies et la fin programmée de certaines, le choix devient cornélien devant les rayons d'ampoules électriques.

Florian Elec, votre électricien à St Père, juste à côté de St Malo, Dinard et Chateauneuf, vous guide dans le dédale des ampoules présentes sur le marché.

differents types d ampoules electriques

Les critères de choix d'une ampoule électrique.

Le prix d'achat ne doit pas être un critère isolé. Il doit être pondéré par la durée de vie de l'ampoule et par sa consommation d'énergie, exprimée en Watts (W). 

Le flux lumineux, exprimé en lumen (lm), représente l'intensité du rayonnement. Plus il est élevé, plus l'éclairage est intense.

La température de couleur, exprimée en Kelvin (K), est la couleur de la lumière. On parle de lumière chaude en dessous de 3300 K pour une ambiance conviviale, relaxante. Ensuite, vient la lumière neutre, jusqu'à 5300 K, c'est l'éclairage de confort qui sera utile pour le plan de travail de la cuisine, pour le miroir de la salle de bains ou l'éclairage au sous sol. Enfin au-delà, on trouve la lumière froide qui donne une ambiance tonique et technique et qui est plutôt réservée au tertiaire (magasins, hopitaux, etc). L'indice de rendu des couleurs (IRC) permet de mesurer la qualité perçue de deux ampoules ayant la même température. La mesure étalon est le soleil. Plus on se rapproche de cette lumière naturelle, plus l'IRC est élevé. Pour un bon éclairage, l'IRC doit être supérieur à 85.

Le culot et la forme de l'ampoule sont définis par le luminaire dans lequel l'ampoule électrique va être placée.

Les différents types d'ampoule électrique. 

ampoule a incandescenceL'ampoule à incandescence : cette ampoule à filament n'est plus en vente depuis 2012 (sauf sur quelques sites internet) même si elle équipe toujours un grand nombre de foyers en France. Bien qu'elle donne un très bon rendu des couleurs de 100, elle reste peu économique et gourmande en énergie. Son efficacité lumineuse est faible, entre 9 et 17 lm/W. Cette ampoule inventée à la fin du XIXème siècle par Thomas Edison transforme 95 % de l'énergie consommée en chaleur et seulement 5 % en lumière. Sa durée de vie est de 1500 h.

L'ampoule halogène : Elle est 20 à 30 % plus efficace en luminosité avec 20 ampoule halogene2lm/watts et permet de réaliser 30 à 50 % d'économie par rapport à une ampoule à incandescence. Elle présente un bel IRC de 100 et sa durée de vie est de 2000 à 4000 h. A compter du 1er septembre 2016, les ampoules halogènes de classe C seront retirés du marché. Seuls les culots G9 et RS7 resteront commercialisés.

L'ampoule fluocompacte,  appelée également lampe basse consommation ou à ampoule fluocompacteéconomie d'énergie : son efficacité lumineuse frise les 60 à 75 lm/W. Sa durée de vie est de 6000 à 8000 heures et elle est cinq fois moins énergivore qu'une ampoule à incandescence. Si elle contribue à la préservation de l'environnement par ses économies d'énergie, elle présente toutefois quelques inconvénients. Ce néon replié sur lui-même reste peu esthétique lorsqu'on ne dispose pas d'un abat-jour. Le début d'allumage est lent et donc contraignant pour une utilisation de courte durée comme dans un escalier. Il est toutefois à noter que des améliorations sont proposées par les fabricants dans l'esthétisme et la durée de début d'allumage dans les modèles haut de gamme. Ce type d'ampoule peine à atteindre un IRC agréable, soit au dessus de 85. Il convient de signaler un risque sanitaire à cause de la présence de mercure. En cas de casse, il est préférable de mettre des gants pour éviter le passage de mercure dans le sang et d'aérer la pièce. En raison de la quantité importante d'ondes électro magnétiques produites, il convient de se mettre à plus d'un mètre de ces ampoules. Elles sont donc à proscrire pour les lampes de chevet et lampes de bureau.

La led : C'est l'éclairage de demain, avec un très beau rendement de lumière par ampoule ledrapport à sa consommation en énergie, elle ne chauffe presque pas. Son efficacité lumineuse est de 80 à 95 lm/W et surtout sa durée de vie est exceptionnelle puisque qu'une led à la même durée de vie que 45 ampoules à incandescence. Ces qualités lui permettent de lutter contre l'effet de serre et de préserver l'environnement. Son prix jusqu'ici très élevé tend à se démocratiser et elle se décline désormais dans presque toutes les formes. La forte proportion de lumière bleue peut présenter un risque pour la rétine des enfants qui n'est pas encore jaunie, il convient d'éviter les diodes apparentes trop éblouissantes par ailleurs. Il n'y a pas de risque avec les ampoules en verre dépoli ou en plastique.

Les conseils de Florian Elec, votre électricien péréen.

Pour savoir quelle ampoule électrique choisir, on oublie les watts pour se concentrer sur les lumen. Le besoin en lumen est facile à calculer. Pour remplacer une ampoule à incandescence, on multiplie sa puissance électrique par 12, pour une ampoule halogène, on multiplie par 20 et pour une fluocompacte, on multiplie par 60. Une ampoule à incandescence de 60 W équivaut en besoin en lumen à une fluocompacte de 12W. Pour une utilisation quotidienne de 2 heures, la différence d'un watt représente 0.10 € par an, une économie à multiplier par le nombre d'ampoules de votre logement.

Florian Elec vous rapelle que les lampes fluo compactes et les tubes fluorescents contiennent des métaux lourds et qu'il convient de les rapporter en déchetterie ou de les déposer dans les bennes de récupération dédiées. Les leds sont également recyclables.

Tous les fluocompactes et les leds ne sont pas compatibles avec un variateur. N'oubliez pas de vérifier ce point lors de votre achat.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies...